Bijoux royaux

Les bijoux de la princesse Faouzia

Clip en diamant et rubis

Après le collier de sa mère, la reine Nazli, ce sont quelques uns des bijoux de la fille ainée de Nazli et Farouk I, la princesse Faouzia, que je partage avec vous.

Les clips pivoines de Van Cleef & Arpels

D’abord la très belle paire de clips en « serti mystérieux » (un brevet de Van Cleef et Arpels), réalisé en 1937 pour celle qui était encore une princesse d’Egypte, en forme de pivoines. L’un des deux montre une pivoine ouverte, l’autre une pivoine fermée.

Read More…

Le collier Cartier de la reine Nazli

Le collier de rubis et de diamant de Cartier, en date de 1935

Si ce collier de rubis et de diamants est si fascinant, ce n’est pas seulement à cause de la beauté des pierres, ni de l’originalité de la monture. C’est parce qu’il se dit, sans que cela soit prouvé officiellement, qu’il a appartenu à une des dernières reines d’Egypte, la reine Nazli. Et que la reine Nazli est un personnage de roman, héroïne d’une histoire plus tumultueuse que celle que n’importe quel romancier oserait écrire.

Nazli Sabri, en effet, fut une des dernières reines « enfermées », en tout cas en Egypte. Elle fut aussi une des femmes les plus riches, les plus couvertes de bijoux et les plus belles. Elle connu la royauté et l’exil, le faste de la cour égyptienne et les duretés de l’exil, durant lequel elle dû vendre la plupart de ses bijoux.

Read More…